New Nyan-Ota Index du Forum
 
 
 
New Nyan-Ota Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Utiliser les RIP et les garder !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    New Nyan-Ota Index du Forum -> Vie de l'alliance -> Entraide et tutoriels
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
khaleph
Membre NNVO

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2015
Messages: 19
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Mar 1 Déc - 18:57 (2015)    Sujet du message: Utiliser les RIP et les garder ! Répondre en citant

Bonjour à tous,

Dans ce sujet, je tente de donner des méthodes pour utiliser les RIP tout en les gardant.

Il est bien certain qu'il n'y a rien de parfait et un joueur ou un groupe de joueur qui veut réellement une flotte réussira éventuellement à la recycler.

Cela dit, il est possible de réduire les risques, en gardant certaines choses en tête.

Je vais donc indiquer ma méthode, mais j'aimerais bien avoir vos commentaires et ajouts si vous en avez.

Avoir des Lunes

C'est chercher à se faire recycler que d'utiliser des RIP sans avoir une Lune comme départ de la flotte.

Si vous n'avez pas au moins une lune, il vaut mieux oublier la construction d'une flotte de RIP et en réalité, il faut en avoir plus d'une pour bien faire.

Garder vos Lunes

Et ce n'est pas tout, il faut aussi tenter de réduire les risques de Moonbreak sur vos lune.  

Comment ?  

- En utilisant des lunes différentes régulièrement pour envoyer vos flottes.
- En évitant de laisser une flotte à quai pour qu'un joueur sache que vous utiliser la lune en question pour déplacer votre flotte.
- En visitant toutes vos lunes à chaque connexion pour qu'un observateur ne puissent pas déduire laquelle est réellement utilisée via l'indicateur d'activité.

Attaquer un inactif

Il est important de faire une simulation, histoire de ne pas subbir des pertes inutilement.  Dans le cas de RIP, c'est plus rare que cela arrive, mais vaut
mieux ne pas prendre de chances.

Pour un inactif, il n'y a pas de risque d'interception de l'attaque, mais une interception au retour est toujours possible, à moins d'attaquer une lune à  partir d'une lune.  J'explique comment éviter les interceptions au retour plus loin.

Attaquer un actif


Pour un actif, tout comme pour un inactif, il est important de faire une simulation, histoire de ne pas subir des pertes inutilement.   

Mais il faut en plus vérifier avant l'impact si il n'y a pas eu de changements, comme l'arrivé d'une flotte pour intercepter.  Cette vérification doit être faite le plus près possible de l'impact, tout en se laissant le temps d'analyser la situation et possiblement annuler l'attaque à temps.  

Cela dit, attaquer un joueur actif est toujours un peu risqué.  Car un bon joueur va s'arranger pour faire arriver sa flotte d'interception, ou la flotte d'un allié, quelques secondes avant l'impact.  À ma connaissance, la seule parade à cela est d'utiliser une phalange sur la cible.   

Et donc, une attaque sur lune est toujours risqué, surtout à cause de la possibilité que la cible utilise une PDS...

Les interceptions au retour

Pour bien comprendre pourquoi il faut toujours utiliser la technique du groupement quand on attaque, il faut bien comprendre comment on se fais intercepter sur un retour d'attaque.

Un raideur sur sa lune vous vois attaquer une planète avec sa phalange, ou encore votre cible prévient le raideur et lui donne l'heure d'impact.  

Car s'il n'a pas le temps de vous intercepter sur cible, il vous prendra en retour.

Il calculera votre retour en fonction de l'heure d'impact.

Il vous sonde, voit vos technologies de propulsion en fonction du temps de vole avant impact, il peut déduire votre % de vitesse et l'heure de retour avec une marge d'erreur de moins d'une seconde.  Cela, pour vous attaquer sans que vous puissiez enleviez votre flotte.

Afin d'éviter cela, on utilise la technique du groupement de flotte.  

Technique du groupement de flotte

Le but est de masquer votre % de vitesse et ainsi votre heure de retour.

Donc nous avons une cible à attaquer, que ce soit sur planète ou lune, c'est pareil.

On envois en premier un vaisseaux lent, 1 recycleur par exemple, on l'envois à 90% ou moins.

Sur ce recycleur on groupe la flotte d'attaque avec un % réduit 90, 80 ou 70 voir moins si possible.

Attention, en aucun cas votre flotte d'attaque ne doit décaler l'heure d'impact du recycleur sinon le groupement ne sert à rien.

Elle doit arriver sur le recycleur avant l'heure d'impact.

Une fois groupé, on fait retour du le recycleur.

Et voila votre flotte va tranquillement sur la cible et le raideur ne saura pas à quel % vous avez envoyé.

Pour vous intercepter, il devra envoyer une flotte sur chaque %, ce qu'il ne fera pas car cela serait trop coûteux en deut.  Sans compter qu'il est probable qu'il n'aura pas suffisamment de flotte pour le faire de toute manière.

Il y a bien sur une faille à cette technique, comme toute technique.

Il suffi que vous soyez très malchanceux et la cible ou le raideur a vue votre petit manège, c'est-à-dire qu'il a vue le recycleur puis le groupement, il sais alors à quel % vous avez envoyé.  Mais la c'est gros coup de pas de bol, surtout si vous faite en sorte de faire le retour du recycleur très rapidement après le regroupement.  

Exemple totalement fictif de la technique de groupement de flotte

NOTE : Pour l'exemple, les temps de vol sont fait pour donner un exemple, ils ne sont pas réel ni peut être réaliste...

J'ai une cible pour mes RIP.  L'attaque directement par RIP pourrait arriver en 50 minute à 100%, en 1 h 00 à 90%, en 1 h 30 à 80% et 2 h 00 à 70%.

Je veux masquer ces pourcentages avec l'utilisation du groupement de flotte.  

J'envoie donc un recycleur en abaissant le pourcentage de vitesse à 50%, ce qui, dans l'exemple en question, fait que l'attaque arrive sur la cible dans 1 h 40.

Ensuite, je fait un groupement d'attaque sur l'attaque du recycleur.  Disons que je nomme mon regroupement d'attaque RIP01.

Je sélectionne ensuite ma flotte de RIP qui doit réellement faire l'attaque et je choisi le groupement d'attaque RIP01.

Je choisi alors le pourcentage d'attaque de ma flotte de RIP.  Je peux choisir 50 minutes (100%), 1 h 00 (90%) ou encore 1 h 30 (80%).  Dans ces trois cas, l'attaque arrivera au moment de l'arrivé de l'attaque du recycleur, donc quelque chose comme 1 h 39 et des poussières à ce moment là.  

Choisir 2 h 00 (70%) ou plus lentement rendrait l'utilisation de l'attaque groupé sans intérêt car la vitesse pour l'attaque groupé serait celle des RIP, pas celle du recycleur.  Un raideur pourrait donc déterminer le retour de ma flotte, ce que je veux justement éviter.

Une fois que le lancement de l'attaque de RIP est faite avec le regroupement.  J'ordonne le retour du recycleur, laissant la flotte de RIP avancer à la vitesse de l'attaque du recycleur et le raideur ne saura pas à quel % j'ai envoyé la flotte.

Moonbreak

Cette technique ne me met pas à l'abris d'un moonbreak, mais en même temps un moonbreak prend du temps à arriver.  Il faut donc veiller à avoir un ou des RIP disponibles pour tenter d'arrêter la tentative de moonbreak.
_________________
Khaleph Alendis



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Déc - 18:57 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    New Nyan-Ota Index du Forum -> Vie de l'alliance -> Entraide et tutoriels Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com